La Formule 1 travaille avec AWS…

La Formule 1 travaille avec AWS…

  • Post author:
  • Post category:AWS
  • Post comments:0 Comments

La Formule 1 en est le parfait exemple en modifiant certaines des règles relatives à la conception des voitures. La F1 simule ces changements à l’aide des services AWS haute performance (AWS High Performance Computer) afin de rendre les cycles de simulation plus rapides et plus sophistiqués.

La F1 utilise Amazon SageMaker pour créer des modèles d’apprentissage automatique qui aident les fans à mieux comprendre les décisions prises en une fraction de seconde par un pilote ou l’équipe dans les stands. Sur un GP de F1, chaque voiture contient 120 capteurs qui génèrent 1,1 M de points de données de télémétrie par seconde transmis des voitures aux stands. Ces données en temps réel sont combinées à plus de 69 ans de données historiques stockées sur S3 pour informer les fans et les équipes sur la prise de décision.

Grâce à AWS et à l’échelle du cloud, la Formule 1 a pu réduire le temps de simulation moyen de plus de 80%, de 60 heures à 10. Le projet a pris six mois pour affiner l’utilisation des données. Les performances sont équivalentes à celles d’un supercalculateur qui coûte des millions de dollars. La F1 a été en mesure de créer une voiture avec seulement 10% de perte d’appui sur une longueur de voiture. A l’avenir il est prévu d’étendre davantage l’application en passant de 1150 cœurs de calcul à 2300. La technologie doit permettre d’optimiser encore plus les performances de la voiture.

Janvier 2020 – Source endurance-info.com

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.