Le Tony Blair Institute et Oracle lancent en Afrique la gestion des vaccins dans le cloud

Le Tony Blair Institute et Oracle lancent en Afrique la gestion des vaccins dans le cloud

Colombes—23 novembre 2020

*Oracle est une entreprise américaine créée en 1977 par Larry Ellison. Ses produits phares sont le système de gestion de base de données Oracle Database, le serveur d’applications Oracle Weblogic Server, le progiciel de gestion intégré Oracle E-Business Suite et l’offre de cloud computing Oracle Cloud Infrastructure.*

Le Tony Blair Institute for Global Change et Oracle s’associent aux gouvernements africains pour gérer des programmes de vaccination à grande échelle dans le cloud ; plus de 73 000 personnes vaccinées et enregistrées au cours des 8 premiers jours au Ghana.

Le Tony Blair Institute for Global Change (TBI) et Oracle apportent à l’Afrique les technologies cloud pour gérer les programmes de santé publique. Dans un premier temps, le Ghana, le Rwanda et la Sierra Leone utiliseront le nouveau système de gestion de santé d’Oracle, Oracle Health Management System pour créer des dossiers de santé électroniques pour leurs programmes de vaccination contre la fièvre jaune, le papillomavirus humain (HPV), la polio, la rougeole et le COVID-19, dès que ce vaccin sera distribué en Afrique. Le TBI et Oracle sont en pourparlers avec plus de trente autres pays d’Afrique, d’Asie, d’Europe et d’Amérique du Nord qui évaluent la possibilité d’utiliser le même système cloud pour gérer leurs programmes de vaccination contre la COVID-19.

« Depuis février dernier, l’Union Africaine et ses États membres ont travaillé sans relâche pour gérer l’impact de la COVID-19 sur le continent », explique le Dr. John Nkengasong, directeur des centres africains de contrôle et de prévention des maladies. « La pandémie de COVID-19 s’installant dans la durée, des partenariats tels que celui que nous avons noué avec Oracle, le TBI et plusieurs gouvernements sont essentiels pour renforcer les établissements de santé publique des États membres, non seulement pour intégrer des technologies innovantes, mais aussi pour harmoniser de façon proactive et urgente la collecte et le partage des précieuses données concernant les tests effectués à travers le continent. »

TBI a fourni des conseils politiques et un soutien pratique aux gouvernements africains confrontés aux défis complexes de la COVID-19. Pour relever ces challenges, TBI s’est associé à Oracle pour fournir une technologie cloud permettant de numériser et d’unifier les données sanitaires nationales, à commencer par la gestion des vaccinations. Le système de gestion de la santé d’Oracle crée un dossier médical électronique dans une base de données cloud pour chaque personne dès qu’elle est vaccinée. Ce système extrêmement sécurisé peut être rapidement configuré pour interopérer avec la technologie existante de chaque pays et répondre à leurs exigences les plus strictes en matière de souveraineté des données. Les pays participants bénéficieront gratuitement pendant dix ans de l’accès au système et de son support.

« C’est un programme enthousiasmant et potentiellement révolutionnaire, permettant l’enregistrement des informations sur toutes les vaccinations et tous les traitements des maladies au sein des pays africains », déclare Tony Blair, directeur exécutif du TBI et ancien Premier Ministre de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord. « Même si l’Afrique a bien su gérer la COVID-19, elle doit encore s’intégrer dans les programmes internationaux de contrôle de la maladie, notamment pour les voyages internationaux. Ce qui passe par la vaccination d’une part significative de la population, nécessitant des systèmes de gestion de données d’une qualité maximale pour enregistrer les vaccinations de tous les citoyens. Oracle est en mesure de fournir un tel système en assurant en toute sécurité le stockage et la propriété des données dans chaque pays, dans le cadre d’un partenariat philanthropique mondial.

Nous allons devoir vivre pendant quelques années avec la COVID-19, et l’enregistrement des données sera vital pour gérer son impact et sa progression. Cette crise nous aura appris une chose : les nouvelles solutions technologiques sont essentielles pour la numérisation de l’ensemble de l’économie et l’accélération du développement de l’Afrique. Ce projet constitue un test à grande échelle, et mon institut est fier d’y prendre part. »

« Oracle Health Management System est actuellement utilisé aux Etats-Unis par l’administration et de grands établissements de santé et de recherche pour surveiller les symptômes des patients COVID-19, les réponses aux traitements et la sélection des volontaires pour les essais cliniques des vaccins contre la COVID-19 », déclare Larry Ellison, Oracle Chairman & CTO. « En travaillant avec Tony et son équipe pendant quelques mois, nous avons pu fournir exactement la même technologie cloud du 21e siècle au Ghana, au Rwanda et à la Sierra Leone. C’est la première fois que des données de vaccination sont stockées dans une base de données cloud à une échelle nationale. L’Afrique montre la voie. »

Apporter la technologie cloud pour les dossiers médicaux électroniques en Afrique

Le Ghana utilise dès maintenant ce système pour gérer son programme de vaccination contre la fièvre jaune, et l’emploiera également pour la COVID-19 dès qu’un vaccin sera disponible.

Nana Akufo-Addo, Président du Ghana, déclare : « Nous avons tiré beaucoup de leçons de cette pandémie. La plus évidente est que nous devons de toute urgence consolider nos systèmes de santé publique. Ce partenariat stratégique avec Oracle et TBI démontre notre volonté de digitaliser les systèmes de santé du Ghana au bénéfice de notre peuple. »

« Nos campagnes de vaccination sont actuellement suivies par des dossiers papiers. Le passage à la gestion numérique des données basée sur la plateforme Oracle permettra aux personnes autorisées d’accéder facilement à nos données. Elles seront plus sécurisées et nous n’aurons plus à gérer les pertes de cartes lorsque les gens voyagent », explique le Dr. Kwame Amponsa-Achiano du programme étendu d’immunisation du Service de Santé du Ghana.

Le Rwanda s’est préparé à utiliser son système pour la vaccination contre le HPV dès la réouverture des écoles secondaires, et par la suite pour la vaccination contre la COVID-19 et le futur certificat d’immunité de ses citoyens.

Le Président du Rwanda Paul Kagame a souhaité la mise en place d’un système de santé résilient pour faire face aux futures pandémies : « Le vaccin contre la COVID-19 constituera un outil critique et l’Afrique doit pouvoir obtenir sa juste part de ce vaccin dès qu’il sera disponible. Ce partenariat nous permettra de disposer d’un registre digital des vaccinations, une innovation qui démontre que notre continent est prêt à déployer ce vaccin et à rouvrir en toute sécurité ses économies commerciales et touristiques. »

La Sierra Leone se prépare à utiliser le système pour créer des enregistrements numériques des vaccinations courantes du programme étendu d’immunisation (EPI) dès le début de sa prochaine campagne. Le programme étendu d’immunisation (EPI – Expanded Program on Immunization) est un projet mondial de vaccination contre la polio, la diphtérie, la tuberculose, la coqueluche, la rougeole et le tétanos. Il devrait permettre d’éviter chaque année deux à trois millions de morts des suites de ces maladies chez les enfants du monde entier. Le programme EPI de la Sierra Leone couvre 95% des enfants concernés dans ce pays.

Le Dr. David Moinina Sengeh, Directeur de l’Innovation et Ministre de l’Education de la Sierra Leone, précise : « Le gouvernement de la Sierra Leone s’engage à mobiliser toutes les technologies et les innovations digitales permettant d’améliorer les services rendus à la population. Grâce à l’expérience que nous avons acquise avec Ebola, nous avons pu mettre en place un solide plan national de lutte contre la COVID-19 s’appuyant résolument sur les technologies, les données et l’innovation. Cette collaboration avec Oracle et TBI est essentielle pour lutter contre la COVID-19 et répondre plus largement à nos besoins dans le domaine de la santé, tels que les vaccinations EPI, mais elle constitue également une étape importante du programme de digitalisation pour tous que porte notre pays. »

Colombes—23 novembre 2020

https://www.oracle.com/fr/news/announcement/tony-blair-institute-oracle-launch-africa-vaccine-management-2020-11-23.html

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.