Capgemini et OVHcloud vont bâtir ensemble des solutions clouds sécurisées

Les partenariats se renforcent dans le cloud entre les fournisseurs de services d’infrastructure et les acteurs de la transformation numérique. Dernier en date, celui entre OVHcloud et Capgemini pour construire des solutions clouds souveraines sécurisées de bout en bout.

OVHcloud multiplie les partenariats. Après ses accords avec Google en novembre, puis en janvier avec Atos et Orange Business Services, le fournisseur français de services cloud vient cette fois d’annoncer le renforcement de sa collaboration de longue date avec Capgemini pour répondre aux besoins de transformation sécurisée dans le cloud des entreprises et des organisations publiques. Cet accord, qui sera mis en oeuvre au niveau mondial, s’établit notamment dans le cadre de l’European alliance on industrial data and cloud (*) et du dispositif de soutien à la recherche et à l’innovation IPCEI destiné à promouvoir la réalisation de projets européens d’intérêt commun jugés importants.  

OVHcloud et Capgemini vont associer leurs services et leurs compétences pour construire des solutions clouds souveraines sécurisées de bout en bout, en cloud public, privé et hybride. Le premier apporte ses infrastructures cloud (qualifiées SecNumCloud et certifiées HDS pour l’hébergement de données de santé), le deuxième son expérience dans le domaine logiciel, en matière de protection des données, de sécurité, d’intelligence artificielle, d’analyse de données, de solutions applicatives, de services managés et de développement natif dans le cloud.

Promotion des logiciels libres et exploitation des normes de Gaia-X

Les deux partenaires soulignent que les solutions proposées vont promouvoir les logiciels libres et exploiter les normes de Gaia-X, l’initiative d’infrastructure de données fédérée pour l’Europe, « afin de permettre l’interopérabilité, la portabilité, la confiance et la transparence des infrastructures, des applications et des données ». L’objectif est d’apporter ainsi l’environnement permettant de développer des espaces de données européens engageant des acteurs publics et privés. Rappelons néanmoins que l’initiative Gaia-X s’est quelque peu élargie avec le temps en ralliant aussi de nombreux acteurs non européens (américains et chinois), suscitant ainsi un certain nombre de questions sur la souveraineté.  

Parmi leurs engagements, OVHcloud et Capgemini indiquent qu’ils veilleront à ce que leurs solutions clouds communes tendent vers la neutralité carbone, en optimisant l’utilisation des ressources suivant les besoins des clients, et en favorisant notamment un mix énergétique plus local.

*Lancée en ce début 2021, l’alliance européenne sur les données industrielles et le cloud doit amener les 27 Etats membres de l’UE à concevoir ensemble le plan de déploiement (investissements, mise en oeuvre) des capacités cloud de nouvelle génération pour les secteurs privés et publics.

Article rédigé par Maryse Gros 16/02/21

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.