Oracle livre sa plateforme cloud d’observabilité

Sous le nom de Cloud Observability and Management, Oracle lance une plateforme accessible sur son cloud public OCI et sur son infrastructure managée Cloud@Customer. L’offre combine un ensemble de services intégrés – collecte et analyse de logs, APM, gestion d’évenements… – pour établir des diagnostics sur l’état interne des systèmes cloud et on-premise, identifier les anomalies et prévenir les pannes.

« Nous combinons des décennies d’expérience pour fournir cette visibilité de bout en bout sur toutes les couches de la pile IT », rappelle Clay Magouyrk, vice-président exécutif d’Oracle Cloud Infrastructure. (Crédit : Oracle)
« Nous combinons des décennies d’expérience pour fournir cette visibilité de bout en bout sur toutes les couches de la pile IT », rappelle Clay Magouyrk, vice-président exécutif d’Oracle Cloud Infrastructure. (Crédit : Oracle)

Les outils d’observabilité montent en puissance à côté des classiques solutions d’APM. En s’appuyant sur les métriques d’activité des systèmes, la collecte de logs et la surveillance de la performance applicative, ils permettent de déduire l’état interne des systèmes. Oracle s’installe sur ce terrain où évoluent des acteurs spécialisés tels que Datadog, qui a tenu en août sa conférence Dash sur ce sujet, Splunk (renforcé par SignalFx), Dynatrace ou Elastic, pour ne citer qu’eux, ou encore un nouveau venu, Observe Inc, qui vient de sortir du bois. Dans le cadre de ses présentations en ligne Oracle Live, l’éditeur de Redwood Shores vient d’annoncer sa plateforme Oracle Cloud Observability and Management, accessible sur son cloud public OCI. L’offre réunit un ensemble de services, incluant des outils d’analyse, qui permettent d’obtenir une vue unifiée à travers la pile logicielle et d’établir des diagnostics sur l’ensemble des technologies déployées dans le cloud, de façon native, ou sur site.

Clay Magouyrk, vice-président exécutif de l’activité Cloud Infrastructure d’Oracle, présente la plateforme dans une session d’Oracle Live où l’on voit aussi le déploiement de tableaux de bord Grafana sur les métriques et logs d’OCI, ainsi que le témoignage de plusieurs clients – Green, Integra et Kingold – sur différents cas d’usage d’observabilité des systèmes. Les environnements IT se sont considérablement complexifiés, notamment avec les architectures de micro-services gérées par Kubernetes, et plus d’un tiers des entreprises utilisent toujours une trentaine d’outils différents pour prendre le pouls de l’ensemble de leurs systèmes. La plateforme d’observabilité d’Oracle apporte un ensemble de nouveaux services reliés entre eux pour gérer les logs, les analyser, gérer les bases de données et la performance applicative ou fournir des vues sur les opérations. Ces services s’ajoutent à ceux déjà disponibles pour le monitoring, les notifications et les événements, la gestion de l’OS et des flux, ou encore Functions. « Nous combinons des décennies d’expérience pour fournir cette visibilité de bout en bout sur toutes les couches de la pile IT », rappelle Clay Magouyrk. « Que les applications des clients soient déployées sur Oracle Cloud, Dedicated Region Cloud@Customer, sur site ou dans d’autres clouds publics, nous éliminons la complexité et réduisons les risques et les coûts associés à l’approche multi-outils d’aujourd’hui ».

L’IA pour identifier les comportements anormaux

Cette plateforme intégrée regroupe toutes les données d’observabilité auxquelles elle applique des algorithmes d’apprentissage machine pour identifier des comportements anormaux du système, isoler et résoudre les problèmes et prédire les pannes sur le point de se produire. Ces informations sont fournies sous forme de tableaux de bord apportant une visibilité sur les applications, les bases de données, l’infrastructure et les environnements cloud. L’offre Observability and Management est accessible dès maintenant pour les clients du cloud public d’Oracle et pour ceux de son offre managée, Dedicated Region Cloud@Customer, précise Clay Magouyrk.

Depuis 2016, la firme présidée par Larry Ellison a affirmé ses ambitions sur le marché IaaS et PaaS, notamment face au poids lourd AWS qui s’est profondément enraciné sur ce terrain qu’il domine de toute sa hauteur. Le cloud d’Oracle est bien adopté chez ses clients et le fournisseur complète régulièrement cette offre IaaS/PaaS. Dans une étude publiée en juillet, le cabinet Gartner expose de façon détaillée pourquoi il est temps, selon lui, d’inclure Oracle comme une option viable lorsque l’on doit évaluer les fournisseurs de clouds publics. Mais ses parts de marché d’OCI ne totalisent encore que quelques points sur ces services cloud d’infrastructure, selon les chiffres de Synergy sur le 2ème trimestre 2020, alors que ses offres SaaS, développées beaucoup plus tôt, ont su marquer leur territoire face à leurs concurrents.

Maryse Gros , publié le 08 Octobre 2020

https://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-oracle-livre-sa-plateforme-cloud-d-observabilite-80637.html?utm_source=ActiveCampaign&utm_medium=email&utm_campaign=NL+LMI+Quoti+09102020&ep_ee=efffb923b24340f56f3fda34ca44ac09974a62ee&vgo_ee=aHfO2uRBWcX0WAoPDAtqBs0VXK5ibzHy9us71T%2FKM%2BY%3D

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.