OVH et Google Cloud: un partenariat et des interrogations

OVH et Google Cloud: un partenariat et des interrogations

OVHcloud et Google Cloud ont annoncé un accord stratégique pour proposer une offre de confiance en Europe. Elle sera basée sur la solution de cloud hybride Anthos, mais les données restent dans l’infrastructure de l’hébergeur roubaisien. Des questions restent en suspens comme la feuille de route et les tarifs.

« Concernant les données, elles seront hébergées sur l’infrastructure d’OVHcloud
uniquement », nous a précisé un porte-parole de Google Cloud. (crédit : OVHcloud)

C’est un partenariat stratégique d’envergure qui a été annoncé le 10 novembre. OVHcloud va ainsi proposer une offre dédiée, Hosted Private Cloud, afin de fournir les services Google Cloud qui seront hébergées dans les datacenters français de la société roubaisienne. Un bon moyen pour Google de répondre aux problématiques de confidentialité, sécurité et protection des données en attendant le déploiement sur le sol français de ses premiers datacenters pas prévus avant 2022. Anticipant les questions sur la souveraineté des données, un porte-parole de Google souligne que « les données seront stockées et traitées sur la propre infrastructure dédiée d’OVHcloud, entièrement exploitée et gérée en Europe par les équipes d’OVHcloud ».

L’offre Hosted Private Cloud d’OVHcloud s’appuiera par ailleurs sur Anthos, le service de cloud hybride de Google pour déployer et gérer les workloads Kubernetes en environnement on-premise et cloud. « Dans le cadre de ce partenariat, OVHcloud et Google cloud porteront au premier plan leurs technologies et leurs compétences de pointe. Les deux entreprises prévoient de mettre au point des solutions communes qui permettront à leurs clients de tirer tous les avantages d’une approche ouverte et multi-cloud, tout en mobilisant un écosystème important de développeurs », indique un communiqué.

Des questions sans réponse autour des tarifs et disponibilité

« La technologie Anthos est basée sur l’open source, qui assure une réversibilité totale des données du client et une autonomie totale pour OVHcloud. Les données développées à partir du panneau de données ainsi que du panneau de contrôle (métadonnées) resteront indépendantes de l’infrastructure de Google Cloud, sur la propre infrastructure dédiée hautement évolutive d’OVHcloud, entièrement exploitée et gérée en Europe par nos équipes », nous a expliqué un porte-parole de Google.

OVHcloud : « Tous les composants de la stack Anthos seront disponibles sur l’offre OVHcloud. Anthos se base et expose des API compatibles avec Kubernetes, Istio et Knative notamment. La stack sera complétée d’autres services managés basés sur des technologies open source. Cette nouvelle offre sera particulièrement pertinente pour les grandes entreprises et les organisations pour qui la souvenraineté est importante et qui basculent sur des applications cloud-natives/workloads containeraisées. Cette nouvelle offre reposera sur nos solutions baremetal, nos solutions privées (vRack) et les solutions de stockage proposées par OVHcloud. Aucune donnée ni métadonnées n’est partagée à Google cloud, en dehors d’un reporting des licences Anthos utilisées par OVHcloud pour la globalité des infratsutures déployées dans chaque datacenter pour cette nouvelle offre. Cette nouvelle offre sera déployée, managée, opérée par les équipes européennes d’OVHcloud dans les Data Centres d’OVHcloud. Techniquement, Google Cloud n’aura pas la possession, le contrôle ou la garde des données et des métadonnées ».

Publié par Dominique Filippone le 10 Novembre 2020 sur Le monde Informatique

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.